mercredi 12 avril 2017

Petit guide pour la présidentielle 2017 à l'usage des indécis

Vous ne savez pas pour qui voter ? Voici un petit guide extrêmement simple qui vous donnera les clés pour saisir les grands axes des principaux candidats et vous aider à faire votre choix. En toute objectivité bien sûr !




Si tu penses que le problème de la France ce sont les aides sociales et la fonction publique, qu'il vaut mieux travailler pour rien que d'être payé à chercher un travail correct, que les pauvres doivent se sacrifier pour garder les créateurs de richesse sur le territoire français ( même si leurs impôts vont ailleurs, et que leurs entreprises sont en Pologne, mais c'est un détail ), alors vote ...

→ Fillion, si sa posture altière te rappelle avec nostalgie le temps béni des seigneurs et des serfs.

→ Macron, si son dynamisme jeune te rappelle avec joie ton travail de manager ou de chargé de communication.

Si, au contraire, tu pense que le problème principal de la France c'est qu'une oligarchie saigne les pauvres pour s'enrichir, justifiant ses démarches en brandissant l'étendard de la Dette Publique, créée en 1973 en obligeant l'État a emprunter à des banques privées avec intérêts élevés, plutôt qu'à la Banque de France avec intérêts nuls ( comme on faisant avant ), alors vote ...

→ Hamon, si tu penses qu'il peut encore gagner et apprécie son air tout mignon.

→ Mélenchon, si tu n'a pas peur de d'exiger de certaines personnes qu'elles se contentent de 30 000€ par mois pour vivre ( on peut trouver ça sévère comme mesure ), si tu souhaites changer la constitution pour ne plus avoir un monarque à la tête de l'État, et autres choses du même acabit.

Si tu pense que le problème de la France ce sont les immigrés, qu'il n'y a plus de crèches dans les mairie et qu'il faut présenter une France digne et forte en toute occasion, ce qui suppose de faire quelques coupes dans son histoire, un détail, alors vote ...

→ Marine le Pen ... et c'est tout, tu n'as pas le choix ! Tu n'a pas non plus le choix des successeurs : après Marine ce sera probablement Marion. Quitte à faire des coupes dans l'histoire, allons jusqu'à faire disparaître La Révolution Française. Après tout, avoir le choix n'est-il pas parfois anxiogène ?

Je suis persuadé que les choses sont dorénavant plus claires pour vous !

dimanche 9 avril 2017

Ballade des chimères nocturnes.


Cracks in the Light by Suzan Woodruff


Pouvais-je connaître,
              les effets durables,
              d'un regard croisé ?

Dans ces yeux clairs,
              perçants et questionneurs,
              une morsure profonde ?

Juste ici, en cet endroit
              caché et croyais-je
              impénétrable,

Ce coin de mon cœur,
              que brusquement dévoile
              la douleur renouvelée,

Restaurée, du lointain,
              à cet instant-ci
              alors que j'espère

Alors que je crois pouvoir,
              te voir, te trouver,
              dans ces lieux vides.

Ces lieux qui gardent
               la trace d'un passage
               une parcelle de toi.

Folie ... folie du cœur,
              folie égoïste
              née d'un rien

D'un rien cristallisé,
              en ce soir clair
              ou nos regards croisés ...

Vraiment, le pouvais-je ?
               Pouvais-je connaître
               ses effets durables ?

-------------------------

Là ! Te voilà !
Ô puissant mirage
Que mon esprit
Éveille à mon cœur.

Là ! Tu es là !
En vers et en rimes
Sur la corde sensible
De mes laborieux chants.

Là ! Je te vois !
À mes yeux embués
Brumeuse et présente
À l'esprit démantelé.

Là ! Approche-toi !
Folie insinuant
En mes rêves colorés
Tes yeux vermiculés.

Va ! Ne reste pas !
Épuise ton absence
Évapore ton regard
En cette brume splendide.

-------------------------

I look at you
              ghosting girl.
Whispering your
              flipping words.
In the monstrous
              earring birds.

I can't keep in
              my bare hands,
Your delicates
             finger's songs,
Who jealously catch
             dreaming bounds.

Can we make a song
             tell me please,
Can we make it strong
            before all cease ?